top of page

La Sève d'Ebène

“L’Ebène, arbre sacré chez les elfes blancs, aux racines tortueuses, dont la sève coule jusque dans ses branches. L’on dit que c’est en buvant quelques gouttes de la sève de cet arbre, que le premier elfe blanc a reçu la connaissance. Depuis, seuls les gardiens de cet arbre sont autorisés à en consommer, uniquement lors des nuits sans lune, pour professer leurs oracles…”


Aldric Chantelame, barde de son état, raconte : 

“Je me tenais devant la taverne de l’Aube Éternelle, dernier refuge avant d’entrer dans le royaume des elfes blancs. Le jour était sur le point de se lever sur les Monts Éclatants, quand j’aperçu une petite troupe de cavaliers avancer sur le chemin.Je reconnu de suite la silhouette à leur tête. Le fils aîné du roi Eldorin, avait toujours inspiré l’élégance et la noblesse auprès de son peuple. Son regard croisa le mien. Derrière ses mèches d’argent, ses yeux sombres, profonds comme l'abîme de la nuit, semblaient voilés d’une mélancolie ancienne qui contrastait avec une détermination évidente.

Un prince elfe blanc

Il me sembla naturel de ressentir cela en présence d’un elfe blanc. Autrefois un peuple puissant, régnant en maître sur le monde d'Yffrendil, ils étaient connus pour leur beauté éthérée, leur grâce naturelle et leur lien profond avec les dieux et la magie. Ils suscitaient à la fois méfiance et admiration.

 

Cependant, notre échange silencieux m’avait laissé surpris. Derrière son allure mystérieuse, je sentais qu’il se passait quelque chose. Je frissonnais, alors que je le regardais s’éloigner. Un si petit groupe, accompagnant une personnalité si importante. 

Je rentrais au chaud, m’approchant de l’âtre qui crépitait, tout en me questionnant sur ce que cela pouvait bien présager. La nouvelle ne se fit pas attendre, et tout le monde fut bientôt averti. Le prince Thorn avait désobéi à son père, renversant ainsi le peu de quiétude qui s’était installé dans leur royaume.

 

Le destin des elfes blancs avait basculé il y a des siècles, lors du Grand Tourment, une catastrophe magique, dont la cause demeurait encore inconnue, et qui avait engendré une dévastation sans précédent dans la région la plus au nord du monde. Autrefois fastueux,  leur domaine fut transformé en un paysage gelé et inhospitalier, où la vie y est désormais impossible.

 

Malgré la perte de cette partie précieuse de leur royaume, les elfes blancs se considèrent toujours comme les gardiens de la Citadelle des Brumes. Elle était le berceau de leur histoire et de leurs connaissances les plus anciennes. Les archives et les grimoires qu'elle renfermait contenaient les secrets de l'origine du monde, des prophéties et des récits qui avaient façonné l'histoire d'Yffrendil.

 

Privés de leur territoire principal, ils se sont adaptés à un nouveau mode de vie, retirés principalement sur les Monts Éclatants. Leur société, marquée par la nostalgie d’un éclat perdu, n’avait finalement pas abandonné tout espoir. Thorn avait défié son père pour préserver leur héritage, et tenter de restaurer leur grandeur passée.




J’appris plus tard que Thorn avait dupé les prêtres lors d’une cérémonie sacrée. Désespéré par le déclin de son peuple, il avait entrepris de se déguiser pour tromper la vigilance des gardiens, et accéder à la Sève d’Ebène. Alors que les chants sacrés et les fumées d'encens emplissaient le sanctuaire de cet arbre majestueux, il avait saisi l'opportunité de boire sa sève magique, malgré les risques que cela impliquait. À peine la Sève d'Ebène toucha-t-elle ses lèvres, qu’il aurait été envahi par une puissante vision. L'histoire du monde d’Yffrendil se serait déroulée devant ses yeux, révélant des secrets anciens et des connaissances oubliées. Parmi ces visions, il avait compris que la Citadelle des Brumes détenait les réponses tant recherchées.

 

Eldorin, effondré par les actions de Thorn, avait prononcé sa déchéance, perdant à la fois son héritier et son fils. En tant que souverain, il ne pouvait tolérer que son fils enfreigne les règles sacrées et les traditions millénaires de leur peuple.

 

Le roi des elfes blancs avait été le gardien de la Sève d'Ebène pendant de nombreuses générations. Il savait mieux que quiconque les dangers et les conséquences qu'elle pouvait engendrer. 

Il avait donc pris cette décision difficile, espérant que cela le ferait réfléchir sur ses actes et le pousserait à retrouver le droit chemin. Il était convaincu que son fils, en apprenant de ses erreurs, pourrait un jour se racheter et retrouver sa place légitime dans le royaume.

 

Ainsi, Thorn s'était éclipsé sans laisser de traces, abandonnant son ancienne identité et son héritage royal, emportant quelques fidèles avec lui dans sa quête. Il allait affronter les secrets de la Citadelle des Brumes, une forteresse mystérieuse où selon les légendes, les dieux avaient forgé le monde.

 

Mais cela ne serait pas sans conséquence …

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page