top of page

Eithnor

Il y avait autrefois un royaume caché dans les profondeurs de la forêt d'Élindor, où les elfes vivaient en harmonie avec la nature et vénéraient une déesse appelée Eithnor. Eithnor était une déesse des récoltes, belle et puissante, dont la présence était ressentie à chaque saison.


Au printemps, les elfes se réunissaient dans une clairière sacrée pour honorer Eithnor, priant pour des récoltes abondantes. La déesse répondait à leurs prières en faisant pousser des champs de blé doré et des vergers chargés de fruits juteux. Les elfes dansaient et chantaient en l'honneur d'Eithnor, remerciant la déesse pour sa générosité.


Cependant, Eithnor avait un autre aspect de sa personnalité. Lorsque la malveillance soufflait sur le royaume, la déesse pouvait se transformer en une sinistre figure, armée d'une faux gigantesque. Alors, elle fauchait impitoyablement les récoltes, laissant les elfes affamés et désespérés. Un été, une grande sécheresse frappa le royaume elfique. Les rivières se tarirent, les champs se desséchèrent, et la famine menaça le peuple elfique. Les elfes se rassemblèrent dans la clairière sacrée, priant Eithnor de les aider. C'est alors qu'ils virent leur déesse apparaître, sa faux étincelante à la main.


Eithnor expliqua que la sécheresse était le résultat d'une grande perturbation dans l'équilibre de la nature, causée par des créatures sombres qui s'étaient aventurées dans la forêt. Elle leur promit de rétablir l'harmonie, mais cela exigerait un sacrifice. Les elfes devraient abandonner une partie de leur propre magie pour que la nature puisse retrouver son équilibre. Sans hésitation, les elfes acceptèrent, et Eithnor utilisa leur magie pour restaurer la pluie et la fertilité de la terre. Les récoltes reprirent, plus abondantes que jamais. Les elfes comprirent alors que leur déesse, bien qu'énigmatique et parfois impitoyable, était la gardienne de l'équilibre entre l'abondance et la perte.


Eithnor continua d'être vénérée, à la fois pour ses bénédictions et pour sa capacité à protéger la nature. Les elfes apprirent à respecter la délicate balance de la vie, sachant qu'en Eithnor, ils avaient une déesse capable de leur accorder l'abondance ou de faucher leurs récoltes en fonction de leurs actions.




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page